Sélectionner une page

Réhabilitation du lavoir, étape 1

par | Mai 25, 2017 | Extérieur, Travaux | 0 commentaires

Le weekend dernier, on a honteusement profité de nos amis Micka et Marion pour refaire l’étanchéité du lavoir.

 

Pour ceux qui ne les connaissent pas, voici leurs portraits:

Mickael:

 

– Qui es-tu?
– Je suis le roi de la truelle!

– Que penses-tu apporter sur le chantier?
– Un style, un look, mon côté fashionista qui va déconcentrer tout le monde, surtout Fabien qui m’a tenu la bûche toute la journée.

– Quelles sont tes compétences manuelles?
– Je suis un tartineur de béton et un coupeur de grosses bûches. J’arrive aussi à attraper mes mains dans le dos.

Marion:

 

– Qui es-tu?
– Marion Sautier, votre meilleure alliée.

– Que penses-tu apporter sur le chantier?
– Ma beauté et mon organisation

– Quelles sont tes compétences manuelles?
– Ma dextérité et mon toucher sont reconnus dans le monde entier! [NDLA: de l’Ardèche à la Silicon Valley, en passant par les bas-fonds de Newcastle…]

 

Maintenant que les présentations sont faites, voici le résumé de nos hauts faits du weekend. Outre le fait d’avoir évacué le b***** du garage et rangé l’appentis, nous avons donc refait l’étanchéité du lavoir, soit la première étape de sa réhabilitation. En effet, nous avons décidé de procéder en 2 temps: tout d’abord on enduit l’intérieur avec un mortier de ciment, puis on refait l’extérieur à la chaux. Comme ça, tout le monde est content! #Teamchaux #Teambéton.

 

Pour le béton donc, on prend une bétonnière gracieusement offerte par la famille Bécot (merci à eux!), un demi sac de ciment, quelques seaux de sable, un peu d’eau mélangée à de la poudre de perlimpinpin pour étanchéifier et hop, on obtient un beau mortier bien malléable à étaler sur les parois et le fond du lavoir.

 

D’abord on humidifie la paroi afin d’améliorer l’adhérence de l’enduit.

 

Ensuite, on prends un peu de mortier sur la truelle (pendant que d’autres se la coulent douce…)

 

On balance ensuite le mortier d’un geste sec mais précis sur la paroi.

 

Et enfin, on lisse de bas en haut pour avoir une surface bien régulière.

 

Au final, on obtient bien on enduit homogène qui devrait durer plusieurs année si on a bien fait les choses:

Vous l’avez compris, la prochaine étape sera de reprendre l’enduit extérieur à la chaux pour avoir un beau fini qui nous donne envie de laver notre linge à la main dans l’eau de source.