Sélectionner une page

Objectif cuisine

par | Nov 29, 2017 | Electricité, Travaux | 0 commentaires

Salut à toi, ami bricolo! Aujourd’hui, je vais te parler de notre dernier chantier: la cuisine.

 

Rappelle toi… nous avions terminé la dalle de cette zone mi-octobre dernier et le cuisiniste devait passer le 23 novembre. On était donc laaaaarge pour faire l’électricité, la plomberie, l’isolation et le placo!

 

Première étape, l’électricité. Les journées du 20 et du 21 octobre étaient dédiées au passage des gaines contenant les fils électriques pour les divers circuits de la cuisine:

– 2 circuits de prises non dédiées (au niveau du plan de travail, de l’îlot central et des plinthes)

– 5 circuits dédiés (réfrigérateur, four combiné, piano de cuisson, hotte et lave vaisselle)

– 1 circuit pour l’éclairage divisé en 3 parties: l’éclairage général via les spots, l’éclairage d’ambiance via le lustre au dessus du plan de travail et l’éclairage indirect des alcôves, et enfin la réglette LED sous les meubles hauts.

 

Voilà deux petits schémas de travail que je te laisse déchiffrer pour te faire une idée (si tu n’y comprends rien, je ne t’en voudrais pas va…):

 

 

Du temps qu’on était les mains dans les câbles, on en a profité pour également poser les circuits de la future buanderie et du WC adjacents:

– 1 circuit de prises non dédiées
– 4 circuits de prises dédiées (chauffe-eau, congélateur, lave-linge et sèche-linge)
– 1 circuit d’éclairage divisé en 2 parties: une pour la buanderie, une pour le WC.

 

Voilà donc à quoi tout cela ressemblait une fois les gaines électriques en place:

 

Une fois l’électricité faite, on s’est dit qu’on se débrouillait pas si mal et c’est là qu’on a pris la confiance… On s’est penché sur d’autres choses en mettant un peu cette zone en suspens et ce n’est qu’une semaine avant le passage du cuisiniste qu’on s’est rendu compte que mine de rien, il nous restait pas mal de boulot. Je ne sais pas si tu visualise l’étudiant procrastinateur qui passe une nuit blanche pour rédiger intégralement le devoir qu’il est sensé rendre le lendemain parce qu’il a attendu le dernier moment… eh bien c’était nous! C’est donc dans une ambiance située pile poil à mi-chemin entre la motivation et la panique qu’on a passé une arrivée d’eau pour un éventuel futur frigo américain, fixé les suspentes pour les plaques de placo du plafond, installé l’isolant au plafond, fixé lesdites plaques de plâtre, puis qu’on s’est occupé des murs (ossature métallique, isolation, placo, boites d’encastrement et appareillage électrique) et de la cloison avec la structure de la porte coulissante. Tout ça en une semaine… Et je n’ai qu’une chose à dire: WE DID IT!

 

Bon, certes, on a fini la veille du passage du cuisiniste, on n’a pas encore fait les joints du placo et il reste quelques détails à peaufiner, mais Cuisinella a pu prendre ses mesures et on se fera livrer et monter les meubles de la cuisine début février.

 

Étant donné les contraintes de délai qu’on avait, on a un peu oublié de prendre des photos de façon détaillée mais voici un résumé en images:

 

Pose de l’ossature métallique et de l’isolant du plafond:

 

Passage des gaines électriques pour l’alimentation des luminaires:

 

Pose du placo au plafond:

 

Les différentes étapes constructives d’une paroi: ossature métallique, isolant, placo

 

Et le résultat une fois la paroi terminée:

 

On passe à la deuxième paroi avec la fenêtre et une alcôve:

 

Puis la troisième paroi, avec la porte d’entrée de la cuisine et la seconde alcôve:

Et enfin, la cloison qui séparera la cuisine de la buanderie (via la porte coulissante) et du WC:

 

 

Voilà, c’est tout ce qu’on a à te montrer pour le moment, prochaine échéance donc, début février pour la pose de la cuisine. D’ici là, on va essayer d’être un peu plus sérieux malgré les fêtes et on va tenter de s’occuper des joints de placo, de finir la plomberie et les alcôves, et de poser le carrelage en n’attendant pas la dernière semaine…