Select Page

Des WC ambiance récup !

by | 2 Juil 2020 | Décoration, Travaux | 0 comments

Aujourd’hui, retour sur des travaux qui ont été réalisés cet hiver : la création de nouveaux WC au rez-de-chaussée de la maison.

Dès le départ, nous voulions faire de ces toilettes une pièce cosy et thématique, dans le style ancien atelier de couture, avec des éléments de récupération que nous possédions déjà : une vieille machine à coudre Singer et son meuble, ainsi que des tasseaux en bois et des voliges issues du démontage de la toiture de la grange.

A partir du volume précédemment créé lors de l’aménagement de la cuisine et de la buanderie, on a commencé par poser un carrelage sombre et tacheté. Deux murs ont ensuite été revêtus d’une peinture texturée anthracite à appliquer à la spatule. Sur le coffrage placo de la gaine de ventilation, on a posé une tôle d’aluminium pliée pour simuler une gaine industrielle.

Nous voulions utiliser le meuble Singer comme meuble vasque pour le lave-mains. Ca tombait bien : il avait la bonne hauteur et faisait à peu près la largeur de la pièce. En revanche, la peinture sur les éléments métalliques avait tendance à s’écailler. Après un bon décapage et 2 couches d’une peinture antirouille noire brillante, il fallait faire réapparaitre les éléments en relief avec une peinture dorée.

Les 2 autres murs de la pièce ont été revêtus de parement effet brique pour renforcer l’ambiance industrielle. Premier petit souci : je n’avais pas prévu suffisamment de croisillons pour maintenir les plaquettes le temps que la colle à carrelage durcisse… il a donc fallu recourir au système D et au cutter pour découper les croisillons en 4 ! #techniquedegalérien

A part ça, pas de souci particulier pour la pose du revêtement. On pense bien à poser des tasseaux au mur pour pouvoir fixer le meuble Singer et on protège le bois du meuble avec une tôle d’acier piquetée recouverte d’un stabilisateur de rouille pour fixer son aspect. Au-dessus du meuble, on incorpore un miroir effet ancien (avec des traces de piquetage, comme les vieux miroirs au mercure) pour rester dans l’esprit de la pièce. Et pour parfaire le tout, on installe en applique un hublot industriel ovale pour la lumière.

A l’opposé du meuble Singer, au-dessus des WC suspendus, on colle des tasseaux et des chutes de bois de tailles différentes après leur avoir fait subir différents traitements : badigeonnage avec du café, du vinaigre, une solution au curcuma, du jus de betterave, un vieux fond de peinture, un coup de chalumeau, des brûlures au fer à souder, des coups de marteau, des clous, etc…

Enfin, au plafond, on pose les voliges venant de la toiture de la grange après les avoir passées au Karcher pour retirer les résidus de mousse et autres passagers clandestins.

On peut enfin installer les luminaires définitifs au plafond, les mécanismes d’interrupteur et de prise de style industriel et la poser la machine à coudre, clou du spectacle, au-dessus du trône !